A propósito de Natal….

… tempo de celebração da família, entre outras coisas, é interessante esta pequena entrevista de LUC FERRY (via Le Figaro) na qual o autor e ex-ministro francês diz, a propósito do seu último livro intitulado Familles, Je vous aime, que “a família nunca foi uma estrutura estável”. Um excerto sobre a educação: ###

“(…)On aime l’enfant par-dessus tout. Trop?

Avec nos enfants, nous sommes dans l’agapè, l’amour chrétien qui pousse à aimer jusqu’à son ennemi. Nous les aimons inconditionnellement, même quand ils nous énervent, nous blessent. Il me semble que nous devons certes transmettre à nos enfants l’amour, mais aussi la loi ; or le problème actuel est que l’amour dévore l’autorité. Et nous devons aussi transmettre la culture. Elle est notre meilleure arme contre l’hyperaffectivité, si nous ne voulons pas fabriquer des générations de névrosés.
Aidons nos enfants à comprendre le monde, à lui donner un sens grâce à l’étude des grandes œuvres, et je ne parle pas de la lecture isolée d’un ou deux textes littéraires. Sans culture, la logique de l’amour et de l’hyperaffectivité l’emportera dans la famille comme ailleurs, et nous entrerons dans le principe de plaisir, du tout tout de suite. Il me semble que ce n’est pas la meilleure arme à donner à nos enfants pour construire une vie aimante”…

Anúncios

Publicar um Comentário

Required fields are marked *

*
*

%d bloggers like this: